Sélectionner une page
RCD
29 - 17
Lamotte Beuvron
Championnat : Séniors

Résumé du match

Les drouais étaient confrontés aux lamottois à l’occasion des demi finales régionales. La double confrontation devait déterminer le finaliste.

Le premier match se disputait le 8 avril dernier en terre solognote. Un match qui sentait la poudre, tant les deux équipes s’étaient livrés une féroce bataille deux mois auparavant au terme d’une rencontre qui avait conduit à la première défaite des Jaune et Bleu (16-0). Des drouais très remontés et qui avaient à coeur de s’imposer à Lamotte entame le match de la meilleure des manières puisqu’à la suite d’un coup de pied de De Pasquale, Saulnier se voit retenu par le maillot alors qu’il semblait filer vers la terre promise. Le corps arbitral après concertation se voit dans l’obligation d’accorder un essai de pénalité (0-7). Néanmoins, les lamottois ne s’avouent pas vaincus et reviennent dans le match avec une pénalité, puis un essai, qui permet aux locaux de prendre l’avantage avant la pause (8-7). La deuxième mi-temps repart sur de bonnes bases pour les drouais, qui occupent le terrain forçant leurs adversaires à concéder des fautes auxquelles Humeau, d’ordinaire si précis manque de sanctionner au moment de buter. La fin de match devient électrique, les Jaunes et Bleus se voient réduits à 13 à la suite de deux expulsions temporaires. De plus ,un essai de Briard se voit refusé par le trio arbitral pour un passage en touche avant l’aplatissage du ballon. Ce scénario qui ne présage rien de bon va au contraire galvaniser les drouais qui par l’intermédiaire de Duarte reprennent le contrôle de la partie. Nous voilà alors dans les ultimes instants de la partie, les drouais occupent le camp solognot et on se prend à rêver d’une victoire, mais c’était sans compter sur la hardiesse des lamottois qui au terme d’une remontée de balle de plus de 80 mètres se voient récompensés d’une pénalité face au poteau. Cette dernière est transformée par le buteur local qui ne tremble pas dans l’instant clé et offre la victoire aux siens. La frustration habitait les coatchs à la fin du match qui reconnaissaient néanmoins le bon résultat de leurs joueurs à l’extérieur.

Une semaine plus tard, autre décor, autre histoire et autre match pour les drouais. Défaits à l’aller, les joueurs de Cairon avaient leur destin entre leurs mains, il fallait gagner de deux points pour rallier la finale qui se jouera samedi 21 avril à Fleury les Aubrais.

Dans un stade gonflé à bloc, les jaunes et bleus n’avaient pas le droit à l’erreur, la 1ère période est hachée et les locaux s’en tiennent à la stratégie des coatchs, une occupation du terrain au pied clinique permet d’user leurs adversaires venus quant à eux avec des ambitions de jeux légitimes. En définitive, ce premier acte se résume à un duel entre les deux buteurs du jour, ces deux derniers ne se départagent pas puisqu’à la pause les deux pénalités de Duarte répondent aux deux lamottoises.  La deuxième mi-temps est plus disputée, les locaux investissent les 22 mètres lamottois qui s’arc-boutent. Il faut attendre la 60ème pour voir la demi-finale définitivement basculer en faveur des drouais, une nouvelle pénalité de Duarte et le premier essai de Coustou viennent délivrer tout un stade, tout un club et permettent aux drouais de se détacher au score (16-6). La fin de partie est à sens unique, portés par leurs supporters venus en masse, les jaunes et bleus régalent, mais leurs tentatives sont récompensées de « seulement » une pénalité permettant aux locaux de clore cette partie sur un score de 19-6 largement suffisant pour passer en finale.

Partage